FAQ

Retrouvez ici toutes les réponses à vos questions les plus fréquentes. D’autres questions ? Contactez-nous !

Tous les documents rédigés régulièrement et adaptés à la marge par l’avocat grâce à son expérience peuvent être modélisés. En le faisant, l’avocat gagnera non seulement du temps dans la complétion des informations, mais aussi dans sa recherche d’optimisation de la rédaction grâce à un clausier et une bibliothèque de modèles organisés. 

De nombreux documents juridiques s’y prêtent dans l’activité de conseil et, ce, quelle que soit la spécialité. Nos utilisateurs exercent, par exemple, en droit des sociétés, droit du travail, droit des contrats, droit de la famille, droit de la distribution ou encore droit de la propriété intellectuelle.

Chez draftr*, tout a été conçu pour minimiser votre temps passé sur la mise en place de l’outil : 

  1. Vous nous fournissez les différentes versions d’un même document, rédigées par le passé pour vos clients
  2. Notre équipe de juristes identifie les variantes de rédaction et les variables clés du document. Grâce à cela, elle construit un arbre de décision et intègre les différents contenus dans draftr*. Un peu de mise en forme et c’est prêt !
  3. Nous validons ensemble notre compréhension du document et procédons, le cas échéant, à des ajustements.
  4. Vous pouvez utiliser draftr* pour générer vos documents sur la base de votre nouveau modèle et le faire évoluer avec votre pratique !

Certains documents sont mis à disposition de tous les utilisateurs de draftr*. Toutefois, draftr* n’est pas une base documentaire. Notre ambition est de créer votre bibliothèque exclusive, qui correspond à votre expérience, vos exigences et vos habitudes.

  1. Vos données sont hébergées en France en conformité avec le RGPD.
  2. Les documents et fichier de sauvegarde de draftr* sont chiffrés avec OpenPGP afin de restreindre l’accès à vos données aux seules personnes concernées.
  3. Nos sauvegardes sont chiffrées, décentralisée et propres à chaque utilisateur, pour ne pas dépendre d’une base de données commune.
  4. L’accès aux données est soumis à un processus de double authentification.

La normalisation des données consiste à regrouper les données autour d’une échelle commune permettant leur exploitation, donnant ainsi à votre conseil une nouvelle dimension.

Prenons un exemple : vous êtes avocat en droit des sociétés et votre client vous demande des éléments pour valoriser sa société auprès de potentiels investisseurs. Grâce à la normalisation des valorisations retenues durant les 5 dernières années en Private Equity, il vous est possible d’apporter à votre client une vision stratégique du marché.

Grâce à son équipe de juristes et data-scientists, draftr* est capable de vous fournir des solutions sur-mesure, qui correspondent à vos besoins et répondent à vos objectifs de développement.